< Retour à la page générale « comment déposer une marque ? »

 

Quelle condition pour déposer une marque ?

condition-pour-déposer-une-marque

Il n’existe pas une condition mais plusieurs conditions pour déposer une marque. Et celles-ci ne sont certainement pas celles auxquelles vous pensiez.

 

1- La condition principale pour déposer une marque : le caractère distinctif

Élément essentiel

Si l’on devait citer une seule condition pour déposer une marque, nous citerions le caractère distinctif. Car ce critère est souvent celui qui fait défaut et sur lequel l’INPI ou l’EUIPO s’appuie pour refuser l’enregistrement de la marque. En effet, à l’heure où les noms de marques extrêmement évocateurs sont de plus en plus à la mode, et où les dépôts de signes se multiplient, l’exigence du caractère distinctif apparaît de plus en plus importante. L’Avocat qui se chargera de déposer la marque vérifiera cette condition dès le début de sa mission, avant même de procéder à la recherche d’antériorité (voir ci-après). Car si cette condition fait défaut, l’enregistrement sera automatiquement rejeté. Pire, la nullité de la marque peut être prononcée postérieurement à son enregistrement. Il ne s’agit donc pas seulement d’une condition au dépôt de marque. Il s’agit également d’un élément primordial à la protection du signe.

Définition du caractère distinctif

Le caractère distinctif d’une marque peut être définit comme son aptitude à identifier les produits et/ou services et à les distinguer de ceux d’autres entreprises. Sans entrer dans le détail de la notion de « caractère distinctif autonome », un signe qui serait descriptif du produit et/ou service ne pourrait pas faire l’objet d’un dépôt de marque. Exemple : le signe verbal « restaurant » pour désigner un restaurant.

2- Les autres conditions de fond nécessaires à l’enregistrement de la marque

Il existe plusieurs autres conditions pour déposer une marque (article L.711-1 du code de la propriété intellectuelle). En effet celle-ci :

  • doit être susceptible de représentation
  • ne doit pas être composée d’éléments devenus usuels dans le langage courant
  • ne doit pas être contraire à un emblème étatique
  • ne soit pas porter atteinte à l’ordre public
  • ne doit pas être susceptible d’induire en erreur le consommateur
  • ne doit pas être déposée de mauvaise foi.
Cliquez-ici pour en savoir plus : conditions de validité pour déposer une marque.

3-  Les éléments non conditionnels

Personne morale ? non

Contrairement à des idées reçues, il n’est pas nécessaire de constituer une société pour déposer une marque. En effet, il ne s’agit pas ici d’une condition au dépôt de marque. Une personne physique peut d’ailleurs parfaitement effectuer le dépôt et être le propriétaire de la marque. Pour en savoir plus : déposer une marque au nom de la société en formation.

Exploiter au préalable la marque ? non

Il n’est pas nécessaire d’avoir utilisé la marque déposée au préalable pour pouvoir effectuer le dépôt. En revanche, l’utilisation du signe dans un délai de cinq ans suivant son enregistrement est indispensable pour que les droits soient maintenus et éviter la déchéance de marque.

4- Autre élément important : la recherche d’antériorité

La recherche d’antériorité qui sera effectuée par votre Avocat est, avec le caractère distinctif, l’un des éléments les plus important conditionnant l’efficacité de la demande d’enregistrement. La recherche de disponibilité permet de vérifier qu’aucune marque antérieure ou autres signe distinctif (un nom commercial, une dénomination sociale, un nom de domaine, etc.) n’existe déjà. Dans le cas contraire, les titulaires de ces droits antérieurs ont la faculté de :

  • faire opposition à l’enregistrement de la marque,
  • faire une action en nullité devant l’INPI, l’EUIPO ou un tribunal via une demande reconventionnelle à une action en contrefaçon et/ou concurrence déloyale par exemple.

Même si la marque est enregistrée par un office, tel que l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), celle-ci pourra être annulée si vous n’avez pas effectuer de recherche de disponibilité, et qu’il s’avère qu’il existait par exemple une marque antérieure identique ou similaire, entraînant un risque de confusion dans l’esprit du public…

 

Pour un Avocat en dépôt de marque, n’hésitez pas à faire appel à Nioumark Avocats.

 

A lire dans la même rubrique :

Quand déposer une marque ? 

Durée d’un dépôt de marque à l’INPI 

Déposer une marque au nom de la société en formation

Déposer une marque sans entreprise

Où déposer une marque ?

Déposer une marque déjà utilisée

Coût d’un dépôt de marque

error: Content is protected !!